Mon église, un lieu de prière pour tous les peuples

Catégories : Bible,Meditations

god-is-everywhere Il y a sur cette terre, une multitude de lieux dans lesquels chaque religion offre la possibilité de prier. Nul besoin d’être un grand voyageur pour le constater. Dans chaque grande ville se dressent des églises, des temples, des mosquées, des pagodes, etc. Le besoin de dire des prières à l’être suprême, de se confier en lui, de l’adorer, est inscrit dans les gènes de tout être humain. En effet, à la différence des animaux, l’homme est un être spirituel. 3 Jn. 1:2

 

Mais qu’est-ce qu’un lieu de prières ?

Pour beaucoup, c’est un édifice, un bâtiment qui se distingue par ses formes architecturales précises. Dans certains de ces bâtiments, on trouve notamment divers objets sacrés, des statues, tombeaux, sièges, chaires, etc.

Pour certains, c’est l’endroit où se retrouve une communauté de croyants partageant la même vision et la même espérance et ayant une même foi. Pour ceux-là, le besoin d’avoir un édifice pour s’y retrouver est alors superfétatoire.

Pour d’autres, c’est n’importe où là où peuvent prier les vrais adorateurs de Dieu. Concernant ces derniers, leurs lieux de prières, les églises, sont partout : à la maison comme dans les transports, à l’église comme dans les toilettes. Ces adorateurs sont présents dans le monde entier et quoiqu’invisibles, ils constituent l’église universelle bien réelle.

L’ouverture de l’ensemble des lieux d’adoration à tous les peuples a déjà été soulignée par le prophète Esaïe lorsqu’il déclare : «  (…) Car ma maison sera appelée une maison de prière pour tous les peuples. » Es 56:7

 

Or, se peut-il qu’un lieu de prière ne soit pas propice à l’adoration du vrai Dieu ?

Il faut souligner qu’au temps biblique, Dieu n’approuvait pas certains lieux de prières d’Israël, peuple choisi, et Il le faisait savoir solennellement :

Quand leurs morts seront au milieu de leurs idoles, autour de leurs autels, sur toute colline élevée, sur tous les sommets des montagnes, sous tout arbre vert, sous tout chêne touffu, là où ils offraient des parfums d’une agréable odeur à toutes leurs idoles. J’étendrai ma main contre eux, et je rendrai le pays plus solitaire et plus désolé que le désert de Dibla, partout où ils habitent. Et ils sauront que je suis l’Éternel. Ézéchiel 6 : 13 et 14

 En clair, partout où Dieu ne peut avoir sa place, eu égard au culte qui y est pratiqué, à la finalité de l’utilisation du lieu, à la posture adoptée des adorateurs, ce lieu ne peut être considéré comme lieu de prières. Au temps de Jésus, c’était le cas du temple de Jérusalem, lieu ô combien vénéré et sacré pour le peuple juif ! Pourtant, le Christ a eu ces mots très durs contre les marchants du temple :

Et il leur dit: Il est écrit: Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs. Mat 21:13

 

Quelle sera donc mon attitude dans mon église, mon lieu de prières ?

Chacun l’a compris; c’est mon attitude vis-à-vis du Dieu véritable qui fait que le lieu où je me trouve devient, ou non, l’endroit où le Seigneur prend plaisir à me rencontrer. C’est ainsi que je pourrai contribuer à faire de mon église un lieu de prière pour tous les peuples.

Et toi, y participes-tu aussi ?

Auteur :Luc BODINATE

One Response to "Mon église, un lieu de prière pour tous les peuples"

  1. Sonny Umba mande
    Sonny Umba mande Posté le 19 février 2017 à 19 h 28 min

    Vraiment c’est édifiant courage que Dieu vous benisse

Laisser un commentaire