Crucifié avec Christ

Catégories : Bible,Meditations

christ

« J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et s’est livré lui-même pour moi. » (Galates 2:20).

Il ne serait peut-être pas déplacé de mettre en évidence ce que ce texte dit en notant ce qu’il ne dit pas.
Il ne dit pas : je veux être crucifié avec Christ. Il ne dit pas : je désire être crucifié avec Christ, afin qu’il vive en moi. Ce qu’il dit, c’est : «  je suis crucifié avec Christ « .
En outre, il ne dit pas: Paul a été crucifié avec Christ ; Christ a vécu en Paul et le Fils de Dieu a aimé Paul et s’est livré lui-même pour Paul. Tout cela est vrai, mais ce n’est pas cela que le texte dit, ni ce qu’il signifie, car il signifie exactement ce qu’il dit. Et ce qu’il dit, c’est :  » je suis crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; et si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé, et qui s’est livré lui-même pour moi « .
Ainsi, ce verset est un fondement magnifique et solide de la foi chrétienne pour toute âme en ce monde. Ainsi, est-il possible pour toute âme de dire, avec la pleine assurance de la foi chrétienne  » Il m’a aimé, il s’est livré lui-même pour moi. »  » Je suis crucifie avec Christ « , » Christ vit en moi. »
« Celui qui confessera que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. » (1jean 4:15).
Pour une âme, dire : Je suis crucifié avec Christ, ce n’est pas parler en l’air.
Ce n’est pas croire quelque chose par conjecture. Ce n’est pas dire quelque chose dont on n’est pas certain. Toute âme en ce monde peut dire en toute vérité et sincérité :  » je suis crucifié avec Christ.  » C’est la simple reconnaissance d’un fait, la reconnaissance d’une chose déjà accomplie, car cette parole est l’énoncé d’un fait.
C’est un fait que Jésus a été crucifié. Et quand il a été crucifié, nous avons aussi été crucifiés, car il était l’un de nous.
Son nom est EMMANUEL, c’est-a-dire « Dieu avec nous », non pas Dieu avec lui, mais Dieu avec nous. Si son nom n’est pas « Dieu avec lui » mais « Dieu avec nous » et si Dieu avec lui n’était pas Dieu avec lui, mais Dieu avec nous, alors qui était-il, sinon « nous ». Il fallait qu’il soit « nous » pour que Dieu avec lui puisse être non pas Dieu avec lui, mais « Dieu avec nous ». Et quand on le mit en croix, qui donc fut crucifié, si ce n’est « nous «  ?
Là est la grande vérité qu’annonce ce texte. Jésus-Christ était « nous »Il était de la même chair et du même sang que nous. Il avait notre propre nature ; il était en tout semblable à nous. Il a dû être rendu semblable en toutes choses à ses frères.

Abandonnez-vous à cette puissante vérité. Dites-la, dites-la avec la pleine assurance de la foi et dites-la toujours.
Je suis crucifié avec Christ, et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; et la vie que je mène maintenant dans la chair, je la vis par la foi du Fils de Dieu, qui m’a aimé et c’est donné lui-même pour moi.
Dites-le car c’est la vérité, et croyez le.

 

 

par Jean-Pierre MELO

Auteur :Jean-Pierre MELO

Laisser un commentaire