Des croyants à convertir ?

Catégories : Meditations

croix« Les témoins déposèrent leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme nommé Saul. Et ils lapidaient Étienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit!« 

Actes 7: 58-59

C’est dans ce passage que nous faisons la connaissance de l’apôtre Paul dans la Bible. À l’époque, on l’appelait encore Saul.

Plus tard, voici comme il se décrira lui-même: « moi, circoncis le huitième jour, de la race d’Israël, de la tribu de Benjamin, Hébreu né d’Hébreux; quant à la loi, pharisien; quant au zèle, persécuteur de l’Église; irréprochable, à l’égard de la justice de la loi. » (Philippiens 3:5-6) Et encore: « je suis Juif, né à Tarse en Cilicie; mais j’ai été élevé dans cette ville-ci, et instruit aux pieds de Gamaliel dans la connaissance exacte de la loi de nos pères, étant plein de zèle pour Dieu, comme vous l’êtes tous aujourd’hui. » (Actes 22: 3)

Saul faisait partie de « l’élite » du peuple hébreu. Peu de chrétiens présents aujourd’hui dans l’Église pourraient revendiquer un niveau de connaissance aussi exceptionnel de la loi de Dieu. Or, Saul s’est profondément fourvoyé car son zèle pour Dieu l’a conduit à persécuter les disciples du Christ:

« Cependant Saul, respirant encore la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur, se rendit chez le souverain sacrificateur, et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin que, s’il trouvait des partisans de la nouvelle doctrine, hommes ou femmes, il les amenât liés à Jérusalem. Comme il était en chemin, et qu’il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui. Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?« (Actes 9:1-4)

C’est seulement en rencontrant Jésus sur le chemin de Damas que le jeune Saul a pu mesurer l’étendue de son erreur. Il croyait être un adorateur modèle de Dieu alors même qu’il combattait Celui que Dieu avait envoyé. Dès ce moment, il a radicalement changé à tous points de vue, de sorte que « Tous ceux qui l’entendaient étaient dans l’étonnement, et disaient: N’est-ce pas celui qui persécutait à Jérusalem ceux qui invoquent ce nom, et n’est-il pas venu ici pour les emmener liés> devant les principaux sacrificateurs?« (Actes 9:21)

Auparavant, Saul, le jeune pharisien exemplaire, s’enorgueillissait de sa valeur personnelle. Les choses de la terre comptaient beaucoup pour lui. Sa conversion lui a heureusement ouvert les yeux et lui a permis de tirer de précieux enseignements: « Mais ces choses qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte, à cause de Christ. » (Philippiens 3:7)

Il comprend que toutes ces choses ne peuvent contribuer qu’à la chute de tous ceux qui ne changeront pas complètement de vie. C’est pourquoi il leur donne ce conseil : « Soyez tous mes imitateurs, frères, et portez les regards sur ceux qui marchent selon le modèle que vous avez en nous. Car il en est plusieurs qui marchent en ennemis de la croix de Christ, je vous en ai souvent parlé, et j’en parle maintenant encore en pleurant. Leur fin sera la perdition; ils ont pour dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, ils ne pensent qu’aux choses de la terre. » (Philippiens 3:17-19)

À l’instar de Saul, de nombreux chrétiens, notamment ceux qui ont grandi dans l’Église, n’éprouvent pas forcément la nécessité de changer de vie. Parce qu’ils font partie de l’Église, tout comme Saul faisait partie du peuple élu de Dieu, ils n’ont pas nécessairement une raison flagrante de penser qu’ils pourraient se tromper dans leur manière de vivre leur foi. En effet, à l’image du bouillonnant pharisien, ils respectent peut-être la loi avec zèle, du moins dans sa forme, et se préoccuperaient plutôt de montrer le droit chemin à ceux qui s’égarent loin de l’Église.

Ce n’est pourtant pas ce qui importe aux yeux de Dieu. « Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés…toi donc, qui enseignes les autres, tu ne t’enseignes pas toi-même! … » (Romains 2:13,21)

 

Faisons cette prière :

Seigneur, je veux véritablement t’imiter. Je n’ai pas encore atteint la perfection et je ne suis pas à l’abri de l’erreur. Ouvre mes yeux Seigneur et ne laisse jamais mon coeur s’endurcir. Fais que je sois pleinement honnête envers moi-même afin de pouvoir admettre mes égarements et mon besoin de changement de vie.
Fais que je sois un disciple qui te soit entièrement consacré. Que ton Esprit Saint me fasse porter des fruits abondants.
Que mon adoration ne soit pas seulement dans la forme. Que mes lèvres et ma vie t’honorent et que mon coeur soit proche de toi.
Fais que je puisse proclamer avec l’apôtre Paul: « J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. » (Galates 2:20) Alors, je pourrais montrer la voie à ceux qui s’égarent.
Amen.

par F.H.
Auteur :Fara HILARUS

Laisser un commentaire