Fils ou fille de Dieu

Catégories : Meditations

FILSIl nous est arrivé parfois, selon les occasions et les lieux, d’adopter une attitude d’anonymat, parce que pour l’heure, c’était le statut qui nous accommodait le mieux. Qu’elle est loin alors la recommandation de l’apôtre Pierre : « Ayez au milieu des païens une bonne conduite, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ils remarquent vos bonnes œuvres, et glorifient Dieu, au jour où Il les visitera. » (1 Pierre 2.12)

Or, il y a toujours à gagner à laisser une bonne conduite comme marque indélébile dans l’esprit de ceux que l’on côtoie ! En effet, la manière dont se déroule notre vie ici-bas influence, ne serait-ce qu’une âme, soit en bien soit en mal. L’apôtre Paul ne dit-il pas quelque part aux Corinthiens qui lui réclamaient une lettre de recommandation des anciens que « vous êtes notre lettre de recommandation » ?

En meublant nos pensées, quartier général de notre cerveau d’où naissent nos actions, « (…) de tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, (…) » (Philippiens 4.8), nous ressemblerons davantage jour après jour à celui qui nous a «appelés des ténèbres à son admirable lumière. » (1 Pierre 2.9)

 

 

par L.B.

Auteur :Luc BODINATE

Laisser un commentaire