Retrouver l’estime de soi

Catégories : Meditations

ESTIME« Tu vois : encore une fois, tu n’as pas eu cette promotion. Tu n’arrives à rien. Tu es nul. » Si notre dialogue intérieur ressemble à ceci, alors nous faisons de Dieu un menteur, nous sommes en train de limiter Son pouvoir dans notre vie.

Dans la Bible, au chapitre 6 du livre des Juges, nous retrouvons l’histoire de Gédéon :   Les Madianites oppriment le peuple d’Israël. Gédéon est en train de battre le blé dans un pressoir à vin pour ne pas être vu de ceux-ci. L’ange lui apparaît et lui dit : « Le Seigneur est avec toi, valeureux combattant. » Gédéon n’a pas encore combattu contre les Madianites, mais Dieu voit en lui un valeureux combattant. Dieu voit en chacun de nous une personne unique remplie d’un potentiel qui ne demande qu’à être exploité. Gédéon  reçoit un compliment et  l’assurance que Dieu est avec lui, mais il doute : « Pourquoi moi ? Je suis jeune, mon clan est le plus faible. »

Dieu nous demande de nous aimer nous-même. Une mauvaise image de soi empêche l’individu de développer son potentiel, car il met l’accent sur un problème souvent réel mais mineur et qui prend des proportions démesurées. Ses relations avec son entourage sont biaisées du fait qu’il souligne SON défaut de façon constante (le plus souvent inconsciemment). Cela finit par rendre ce défaut bien réel aux yeux de son entourage qui, en réaction, lui renvoie l’image que lui même dégage. Ce qui est pernicieux, c’est que cela le conforte dans sa fausse conception de lui même et amplifie le phénomène. Dieu peut briser ce cercle vicieux.

Les personnes qui n’ont pas une image positive d’elles-même sont enclines  à rejeter les compliments qui leur sont faits car elles s’interrogent sur les raisons de cette gentillesse.  Avez-vous du mal à recevoir un compliment ou un cadeau ? Une mauvaise estime de soi empêche de recevoir l’amour, les compliments.  Il en est de même dans notre relation avec Dieu : une mauvaise estime de soi rend difficile d’accepter Son amour inconditionnel.

Si nous n’avons pas une bonne estime de nous-même,  l’amertume remplit notre cœur. Nous en voulons à tout le monde et même à Dieu. Gédéon dit : « Si le Seigneur est avec nous, pourquoi tous ces malheurs ? » (Juges 6:13). Nous passons le plus clair de notre temps à nous plaindre et à maugréer contre tout. Peu à peu, nous finissons par éloigner de nous nos amis les plus tenaces.

Une mauvaise image de soi fait oublier que le corps est le temple du Saint-Esprit : Nous traitons durement notre corps, nous n’avons pas une bonne hygiène de vie.

C’est un fait généralement admis que nous ne pouvons pas aimer les autres tant que nous ne aimons pas nous-même : on ne peut donner que ce que l’on a. Avec une mauvaise estime de soi, il est également plus difficile de témoigner son affection à son prochain, son ami, ses enfants, son conjoint. Des relations de couples, parents/enfants sont difficiles, car chacun se regarde dans un miroir déformé. Jésus nous a laissé ce commandement  : « Aime ton prochain comme toi-même.» Ce commandement renferme une promesse de bonheur, d’épanouissement, d’équilibre.

Celui qui doute de lui ne cesse de demander à Dieu des signes pour avancer. Dieu voit en nous des champions. Cependant, quand nous ne regardons que nos faiblesses ou nos rêves non réalisés, nous avons peur d’avancer. Gédéon, après avoir discuté avec l’ange, le messager de Dieu, demande une preuve à Dieu pour s’assurer de sa présence à ses côtés.

Dieu vous a sans doute déjà  montré un projet, un métier, une mission… que vous pourriez réaliser. Que lui avez vous répondu ? « Je suis trop faible, je n’y parviendrai pas.»  Continuez-vous à entretenir une image négative de vous ?   Vous avez peut-être essuyé des échecs et vous ne voulez plus prendre de risque. Avec Dieu, notre passé ne doit pas déterminer notre avenir. Pour retrouver l’estime de soi, il faut entretenir une confiance raisonnable en nous-même et totale envers Dieu.

Regardez vous comme Dieu  vous voit. Il voit en vous une personne de valeur. La bataille se passe dans votre esprit. Aujourd’hui, vous pouvez demander à Dieu de changer votre façon de penser : « Oh Dieu! renouvelle en  moi un esprit bien disposé. » Il vous donnera un nouveau regard sur vous-même et vous donnera le courage d’avancer.

Faisons cette prière :

Seigneur, je sais que Tu me vois comme une personne qui a beaucoup de prix à Tes yeux.   Apprends moi à m’aimer. Aide moi à m’accepter et  à me voir comme Tu me vois.   Je veux  vivre et penser comme un valeureux combattant.   Amen

Lorsque l’on s’aime, on peut aimer son prochain. Lorsque l’on se sait aimé, on devient aimable. Lorsque l’on se sent aimé, on a des ailes et on peut aller très loin.

Auteur :Ruth PYRAM

7 Responses to "Retrouver l’estime de soi"

  1. redacteur
    redacteur Posté le 1 novembre 2012 à 19 h 50 min

    Pensée très juste; nous ne pouvons aimer les autres si nous ne nous aimons pas car nous ne pouvons donner aux autres que ce que nous possédons.
    Quand à nos défauts, sans être complaisant, il faut arrêter de focaliser dessus et avoir la certitude que Dieu peut nous aider à les vaincre et faire de nous de êtres victorieux.

    Theo, le Samedi 1 Mars 2008 à 17h39.

  2. redacteur
    redacteur Posté le 1 novembre 2012 à 19 h 51 min

    Ce message me touche particulièrement car je n’ai pas d’estime de moi en ce moment. Je sais que Dieu est Amour (inconditionnel) je suis toujours en train de me dire que si je fais cela Dieu me punira alors que c’est la conséquence de ma désobéisance.
    Je prierai pour qu’il puisse m’aider à m’aimer, à m’accepter et à me voir tel qu’il me voit.

    phenix2007, le Vendredi 7 Mars 2008 à 18h16.

  3. redacteur
    redacteur Posté le 1 novembre 2012 à 19 h 54 min

    Je n’ai pas confiance en moi, je commence quelque chose et ne termine jamais, j’ai toujours l’impressession que je n’y arriverai pas que je n’en suis pas capable et la peur s’empare de moi et j’arrête tout. pourtant je prie mais c’est plus fort que moi ; par exemple j’ai commencé à prendre des cours de conduites et j’ai eu peur de me présenter au code alors j’ai tout arreté , et bien d’autres choses comme ça. Priez pour moi s’il vous plait. Merci.

    monik, le Dimanche 9 Mars 2008 à 17h22.

  4. redacteur
    redacteur Posté le 1 novembre 2012 à 19 h 54 min

    Je suis trés touché par cette belle parole qui sans doute nous donne du courage et fait naître en quiconque qui y croit une force qui l’aidera à aller de l’avant, à s’aimer et à aimer l’autre. C’est avec de telles paroles qu’on doit vivre dans nos coeurs , nos pensées…merci à vous qui avez la gentillesse de la partager avec nous …

    jean tab, le Dimanche 16 Mars 2008 à 21h14.

  5. redacteur
    redacteur Posté le 1 novembre 2012 à 19 h 55 min

    Merci du fond du coeur pour ces mots …je commence à me plaire à lire vos idées car chaque enseignement est d’un grand apport pour moi du point de vu spirituel et j’en gagne rien qu’en lisant ces mots…De par vous ,je connaitrai et je saurai que faire ,comment faire car cet enseignement contient un enseignement chacun devrait mettre en pratique …l’espèrance……………au service des pieux

    jean ntab, le Lundi 17 Mars 2008 à 17h25.

  6. redacteur
    redacteur Posté le 1 novembre 2012 à 19 h 58 min

    Depuis l’enfance je souffre d’un manque d’estime qui aujourd’hui encore subsiste et j’avouerai que c’est un grand obstacle dans ma vie.
    Je tiens à confirmer que l’on devient ce que l’on pense. Et le seul moyen de combattre cela, selon moi, c’est de tout remettre à Dieu avec foi surtout, et de cultiver des pensées positives.
    Bien entendu, il faut persévérer, car c’est à force d’efforts continuels que l’on parvient à atteindre l’objectif visé.
    Puisse Dieu nous aider dans ce combat contre le moi.

    lylyn, le Jeudi 13 Octobre 2011 à 20h45.

  7. redacteur
    redacteur Posté le 1 novembre 2012 à 19 h 59 min

    L’estime de soi sanctifié est un véritable moteur qui permet d’avancer et de faire la volonté du SEIGNEUR qui est: QUE NOUS NOUS AIMIONS LES UNS LES AUTRES!
    Que DIEU puisse m’aider à surmonter les échecs de ma vie, car RIEN NE LUI EST IMPOSSIBLE!
    Que son amour inconditionnel, immérité pour moi puisse etre un facteur de RESILIENCE dans ma vie qui lui appartient!

    MERCI MON DIEU!

    Marylou, le Samedi 22 Octobre 2011 à 15h48.

Laisser un commentaire